Eau potable
 

La responsabilité du propriétaire commence à partir du compteur d'eau

Les installations domestiques doivent faire l'objet d'une autorisation

La responsabilité du distributeur d'eau en matière de qualité de l'eau potable s'arrête en général au compteur d'eau. Celle du propriétaire s'applique du compteur d'eau au robinet. Il doit s'assurer que l'eau potable correspond à tout moment aux exigences réglementaires, même dans les installations domestiques.

Installations domestiques réalisées seulement par des professionnels

L'autorisation et les contrôles sont confiés au distributeur d'eau

Les installations d'eau potable ne doivent être réalisées que par du personnel qualifié. L'autorisation et les contrôles sont effectués par le distributeur d'eau. Le règlement communal de distribution d'eau définit les détails.

Le respect des exigences légales peut ainsi être garanti. Le remplacement d'un robinet d'eau sans recours à un professionnel constitue déjà une opération à la limite de la légalité.

Les contrôles cantonaux sur les denrées alimentaires peuvent s'appliquer à la qualité de l'eau potable au niveau du robinet, mais aussi à l'évaluation des installations.

La certification de parties d'installation de qualité irréprochable, ainsi que de personnes habilitées à l'installation, est effectuée par la SSIGE. 

Hygiène menacée

Dangers sur le dernier tronçon

Les distributeurs d'eau acheminent l'eau potable jusqu'au raccordement domestique. La responsabilité est alors transférée aux propriétaire fonciers.

Ces derniers doivent par conséquent garantir une hygiène irréprochable de l'eau potable dans leur habitation. Ils doivent par exemple prévenir la multiplication de légionelles dans l'eau stagnante ou par un mauvais réglage des accumulateurs d'eau chaude, ou assurer le fonctionnement irréprochable des conduites, afin d’éviter notamment l’apparition d'eau rouillée. 

2018 SVGW | Created by medialink | Performed by iteam